Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :

Opération dépollution dans la maison !

HOME

Cinq conseils pour UN AIR PLUS SAIN

Aérez chaque jour : c'est une (bonne) habitude à prendre absolument ! Parce que nos intérieurs sont bien plus pollués que l'extérieur, ouvrez en grand les fenêtres au moins quinze minutes chaque jour pour renouveler l'air dans toutes les pièces.

Fumez dehors : ce n'est un secret pour personne, la cigarette contient quantité de produits toxiques et dangereux pour notre santé. Et c'est tout aussi vrai pour la fumée qui s'en dégage et qui va, en plus, être absorbée par tous les tissus d'ameublement (moquette, rideaux, tapis, papier peint...).

Limitez les parfums d'intérieur : derrière leur odeur agréable, les encens, bougies parfumées, désodorisants... cachent quantité de composés organiques volatils (COV), des polluants qu'il vaut mieux éviter de trop respirer.

Laissez votre voiture dehors : même à l'arrêt, lorsqu'il refroidit, le moteur continue à laisser échapper des gaz. Si votre garage donne dans la maison, attendez une demi-heure avant de rentrer votre auto afin d'éviter qu'ils ne se répandent à l'intérieur.

Chassez la poussière : elle constitue un véritable réservoir de polluants (dont les pesticides et les métaux lourds) et regorge d'allergènes. Pensez donc à dépoussiérer régulièrement votre intérieur.

Attention aux ampoules cassées

Si vous faites tomber accidentellement une ampoule fluocompacte, prenez des précautions avant de la ramasser, car elle contient du mercure.

Aérez la pièce une quinzaine de minutes, puis récupérez les débris avec des gants et enfermez-les dans un contenant hermétique avant d'aller les jeter dans un point de recyclage. Balayez le sol (surtout pas d'aspirateur, qui va répandre le mercure à travers la pièce) et continuez à aérer la pièce pendant plusieurs heures après l'incident.

Rénover malin

Parce que les meubles en aggloméré, contreplaqué et mélaminé, émettent pendant des années du formaldéhyde, une substance irritante pour les muqueuses des voies respiratoires et des yeux, préférez plutôt les meubles en bois massif, le plus brut possible, quitte à les peindre vous-même, en prenant bien soin d'opter pour des produits peu nocifs : peinture à l'huile de lin, à l'argile, à la chaux ou à la caséine, par exemple.

Une moquette bien propre

Véritable nid à saletés, la moquette emprisonne toutes sortes d'allergènes. il est impératif de passer l'aspirateur au moins deux fois par semaine.

Et traitez-la plusieurs fois par an votre moquette avec du bicarbonate de soude : saupoudrez-la, laissez agir deux bonnes heures, puis aspirez.

Une pièce où il fait bon respirer

Si vous avez refait une pièce à neuf et que vous avez repeint les murs, ne l'occupez pas pendant au moins trois jours, car les niveaux de COV y sont très élevés. Gardez les fenêtres ouvertes pour diviser la concentration de ces substances par dix et retrouver une qualité de l'air acceptable.

Stocker sans danger

Peintures, colles, vernis, enduits et autres produits de bricolage ne doivent surtout pas être rangés dans les pièces à vivre, mais seulement dans une cave ou un garage bien aérés. Et bien sûr, ils doivent être conservés dans des emballages hermétiques et parfaitement étanches.

Commenter
Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme