Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :

Rhinite allergique : Plan d'attaque en 4 étapes

HOME

Eternuements à répétition, yeux qui piquent, nez bouché, fatigue... ne vous laissez pas terrasser par cette maladie de saison !

La rhinite allergique est la manifestation la plus courante et la plus constante de l'allergie respiratoire. Cette inflammation des muqueuses du nez survient brutalement lorsqu'une personne sensibilisée se trouve en présence d'un allergène. Pour les uns, ce seront les pollens, pour d'autres, les acariens de la poussière de la maison, les poils d'animaux, les moisissures... Cette allergie peut altérer la qualité de vie mais il existe des traitements pour mieux la supporter et la soigner aussi. On fait le point avec le Dr Joëlle Birnbaum, allergologue*.

1-Identifier la cause

Vous aviez été tranquille tout l'hiver mais avec l'arrivée des beaux jours et des premiers arbres en fleurs, c'est à chaque fois le même scénario : votre nez se transforme en fontaine, vous avez des crises d'éternuements à n'en plus finir, vos yeux vous grattent... Ça y est, la rhinite allergique saisonnière est de retour, celle qui se manifeste à chaque printemps lorsque les pollens s'en donnent à cœur joie ! Les arbres sont les principaux responsables de ce type d'allergies mais les herbes (graminées) et les plantes y participent aussi. « C'est le classique rhume des foins qui ne dure que quelques jours ou quelques semaines. Mais il y a aussi la rhinite persistante, présente tout au long de l'année, déclenchée par des allergènes de l'environnement : acariens, poils d'animaux dont le chat. Même si les symptômes sont légers, ne laissez pas traîner une rhinite allergique sans vous soigner, car à la longue elle peut se transformer en rhinosinusite chronique ou évoluer vers un asthme. Il faut donc consulter le médecin en cas de signes persistants », souligne le Dr Birnbaum.

2 -Démasquer les allergènes

Le meilleur moyen est de prendre rendez-vous avec un allergologue qui va rechercher et démasquer les allergènes à l'origine de vos crises. Après un interrogatoire minutieux, et en fonction de la nature des signes cliniques observés, il va réaliser des tests cutanés aux pneumallergènes (il s'agit des allergènes de l'environnement que l'on inspire). La technique est celle du Prick-test, avec une lecture immédiate des résultats. Des petites gouttes d'allergènes sont déposées sur la peau de l'avant-bras ou du dos puis on les pique pour les faire pénétrer dans le derme. En cas de réaction positive, on voit apparaître en un quart d'heure un gonflement ou une rougeur accompagné de démangeaisons. En complément, le médecin peut prescrire une prise de sang dont les résultats sont disponibles en moins d'une semaine.

3 -Soulager les symptômes

Pour diminuer et mieux supporter les manifestations désagréables de la rhinite allergique, les médecins ont recours aux médicaments. Les plus utilisés sont les antihistaminiques donnés en une seule prise par jour, sous forme de comprimés, ou suspension chez le petit enfant. Ils agissent rapidement sur l'écoulement nasal ou les démangeaisons et/ou des yeux. On vous prescrira peut-être des corticoïdes, puissants anti-inflammatoires stéroïdiens, si l'allergie est persistante, perturbant vos vies sociale et professionnelle. Ces médicaments agissent sur l'obstruction bronchique et sont à prendre en 1 ou 2 prises quotidiennes suivant la sévérité de l'allergie. Ils peuvent être donnés au long cours mais il ne s'agit là que de traiter les symptômes.

4 -Désensibiliser pour soigner

La désensibilisation, ou immunothérapie, est le seul moyen pour soigner l'allergie. Ce traitement curatif, généralement bien toléré, permet de rendre progressivement l'organisme plus tolérant aux allergènes impliqués. Actuellement, les désensibilisations utilisent préférentiellement la voie orale sublinguale (sous la langue). Il existe aussi une forme comprimé pour les pollens de graminées et bientôt pour les acariens. La durée de la désensibilisation est d'au moins trois ans.

* Auteure, avec le professeur Benoît Wallaert, pneumologue-allergologue, du Grand Livre des allergies, éd. Eyrolles, 24,90 €.

Comment réduire l'impact des allergènes respiratoires ?

Pour diminuer la concentration en acariens , on aère la maison, on enlève les tapis et les moquettes, on dépoussière avec un chiffon humide...

En cas d'allergie aux animaux , on passe souvent l'aspirateur et on leur interdit l'accès aux chambres à coucher, fauteuils ainsi qu'aux canapés.

Pour limiter les risques, on évite les balades en forêt ou dans les parcs, on ferme les fenêtres en milieu de matinée et en début d'après-midi quand les pollens sont les plus présents...

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
1 commentaire(s)
lucette - Le 15/04 à 14:22

je me permet de vous écrire pour vous propos un formidable marabout papa vaudou qui m a sauvé en me ramenant mon époux qui m a quitté depuis 3 ans. Il réalise les travaux comme : Voyance précise de détaillée pour le bien être de tous. Amour , mariage , examens , protection contre le danger ,problème de couple... Tout être humain mérite le bonheur, il faut savoir comment le trouver. Pas de problème sans solution Problème de famille Examens, Concours Desenvoutement Impuissance sexuelle Entreprise en difficulté Problème de Couple: infidélité ,amour... Protection contre les dangers Retour immédiat de l'être aimé, fidélité absolue entre époux, protection contre tous les dangers, dés envoûtement, maladies inconnues, problèmes familiaux, impuissance sexuelle, réussite aux examens, dans le travail et permis de conduire... Il peut vous aidez je vous assure tout il efficace contacter le sur le 00229 67 88 27 01 ou par email : ou par Skype: Hounon.amangnon

Signaler un abus
Haut
Commentez
Commentaire(s) : 1