Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :

Se masser contre l'angoisse, ÇA MARCHE !

Se masser contre l'angoisse, ça marche !

Vous êtes oppressée, stressée ? Associez donc le geste décontractant de l'automassage aux huiles essentielles apaisantes, et vous nous en direz des nouvelles ! La spécialiste Danièle Festy* vous explique tout.

Que l'on se rassure, l'angoisse, quand elle est ponctuelle, est une sensation normale. On fait souvent connaissance avec elle dans notre jeunesse, au moment de passer ses examens (bac, permis de conduire, concours...), et on la retrouve à l'âge adulte lors d'événements spéciaux ou importants de la vie professionnelle ou familiale. Ce qui est moins habituel, c'est de vivre régulièrement dans un état d'anxiété diffuse ou en ayant sans cesse l'impression « qu'il va arriver quelque chose de négatif ». Cela génère alors comme un nœud dans la gorge, parfois dès le saut du lit, ou une boule à l'estomac dans un moment pénible. Perturbant les ressentis, mais également la relation avec les autres, ce mal-être nécessite d'agir. Quand il est profond, il ne faut pas hésiter à en parler à son médecin, en vue d'un éventuel accompagnement psychologique et/ou médicamenteux. Mais lorsque l'angoisse est ponctuelle, les massages aromatiques aident souvent à retrouver le contrôle... 

Quand on a une colite

On masse quoi ?

L'abdomen dans sa partie basse, au-dessous du nombril, afin d'agir sur l'ensemble du système intestinal.

Pour quel effet ?

Soulager quasi instantanément les spasmes douloureux, mais également évacuer les gaz qui génèrent une partie des douleurs.

Comment ?

On masse l'ensemble de l'abdomen lentement, dans le sens des aiguilles d'une montre, avec le plat de la main. Le mouvement circulaire doit être ample et très légèrement appuyé, car les organes digestifs se trouvent juste sous la peau.

Avec quelle huile essentielle ?

Un mélange d'huiles essentielles d'estragon, de menthe poivrée et de marjolaine des jardins, digestives et antispasmodiques. 3 gouttes de chaque à diluer dans 1/2 cuillerée à café d'huile végétale de noisette.

En cas de stress

On masse quoi ?

Le plexus solaire, un centre nerveux situé dans la partie haute de l'abdomen, sous la pointe du sternum, entre les seins.

Pour quel effet ?

Considéré comme le siège de nos émotions, le plexus solaire se tend, se noue lors d'une situation stressante et bloque le flux respiratoire. La stimulation manuelle, la chaleur, les vertus de l'huile essentielle vont permettre de le détendre et de rétablir une respiration abdominale ample et régulière, propice à la réduction de l'angoisse.

Comment ?

On masse en rond, dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, en exerçant une légère pression sur le point de tension, deux à trois fois par jour. On respire profondément, au grand air si possible.

Avec quelle huile essentielle ?

La marjolaine des jardins, reine du zen, utilisée pour son action apaisante et rééquilibrante. Elle dissipe angoisse et troubles de l'humeur (anxiété, nervosité...). 2 gouttes.

Suite à un choc émotionnel

On masse quoi ?

Là encore et sans attendre, on détend le plexus solaire, lequel peut soudain se durcir et couper la respiration à la suite d'un accident, d'un choc émotionnel.

Pour quel effet ?

Evidemment, l'automassage ne règle pas le problème. Il aide à y faire face plus sereinement en diminuant la sensation d'angoisse, d'oppression ou de sidération (un état de stupeur et d'anéantissement).

Comment ?

On masse légèrement, en rond, par effleurement au début, puis on accentue doucement la pression, dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. On essaye de se concentrer sur sa respiration afin d'inspirer et d'expirer le plus lentement possible.

Avec quelle huile essentielle ?

La camomille romaine, calmante, qui donne d'excellents résultats pour lever les crises d'angoisse et les chocs nerveux de l'adulte. 3 gouttes.

Patraque à cause du trac

On masse quoi ?

La voûte plantaire des pieds, là où ils se creusent.

Pour quel effet ?

Cette zone des pieds est en lien direct avec le plexus solaire, où les émotions fortes et les peurs se nouent. En massant simultanément les deux pieds, on décontracte le diaphragme et on améliore la qualité respiratoire, souvent mise à mal en cas de trac.

Comment ?

On masse dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, en effectuant des rotations appuyées avec le pouce.

Avec quelle huile essentielle ?

Une association de romarin à verbénone, puissant équilibrant nerveux, et de marjolaine des jardins, apaisante. 2 gouttes de chaque.

*Docteur en pharmacie, longtemps pharmacienne d'officine, et passionnée d'aromathérapie, Danièle Festy est l'auteure de Massages et automassages aux huiles essentielles , éd. Leduc.s, 17 €.

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0