Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :
Nous Deux
Nous Deux J'achèteFormat papier ou numérique
Je m'abonne : les meilleures offres
S'abonner à la version numérique

Vianney, notre chanteur chouchou de l’été

 

Avec sa tête d’ange et sa mèche soigneusement coiffée, Vianney cultive une élégance décontractée chic et de faux-airs de gendre idéal. A 24 ans, le jeune chanteur à la voix un brin éraillée n’en finit plus de faire parler de lui, et pour cause ! Depuis la sortie, début 2014, de son premier album Idées Blanches, tout lui réussit. Rendu célèbre pour ses titres « Je te déteste », succès de l’été dernier, et « Pas là » qui cartonne actuellement, il prouve avec brio que percer dans la musique n’est pas seulement une question de look mais aussi de talent.

Avec sa tête d’ange et sa mèche soigneusement coiffée, Vianney cultive une élégance décontractée chic et de faux-airs de gendre idéal. A 24 ans, le jeune chanteur à la voix un brin éraillée n’en finit plus de faire parler de lui, et pour cause ! Depuis la sortie, début 2014, de son premier album Idées Blanches, tout lui réussit. Rendu célèbre pour ses titres « Je te déteste », succès de l’été dernier, et « Pas là » qui cartonne actuellement, il prouve avec brio que percer dans la musique n’est pas seulement une question de look mais aussi de talent.
Son ascension, il faut dire, a été fulgurante. Après une scolarité sans heurts, il obtient un diplôme de stylisme en 2014 ; tout s’enchaîne alors très vite. En un an, il aura sorti un album, remporté plusieurs récompenses (Prix Virgin Radio, Prix Talent W9), connu la gloire avec deux tubes et fait les premières parties d’artistes prestigieux tels Julien Clerc ou Florent Pagny. Il a même été nominé aux Victoires de la Musique 2015 dans la catégorie « album révélation de l’année ». Une carrière concentrée qui pousse à l’admiration. Point de hasard cependant. Passionné de musique dès son plus jeune âge, je jeune Vianney écrivait déjà ses premières chansons à l’âge de 12 ans.

Son registre ? La variété française qu’il assume pleinement dans une palette riche en émotions, sans jamais se départir d’une touche très actuelle. Avec un naturel désarmant, l’artiste pose d’office son amour pour la musique et les mots mais n’en fait pas trop. Au fil de l’album, ses refrains entêtants se retiennent de suite et se fredonnent à l’infini. C’est efficace, léger, joli. On retrouve dans cet opus la fraîcheur de la jeunesse ainsi qu’une sensibilité touchante. Vianney y parle de l’amour, de la vie. Son ressenti, en somme. Du haut de son jeune âge, il garde la tête froide quant à sa réussite rapide, espérant surtout que bon nombre pourront se reconnaître dans ses morceaux. Il aime d’ailleurs comparer son album à un premier roman, à forte tendance autobiographique.

Car n’allons pas nous y tromper : si les chansons de Vianney distillent une spontanéité presque juvénile, elles ne sont pas sans profondeur. En lisant entre les lignes, l’amour et l’amertume se lient étrangement tandis que la tourmente se laisse sentir derrière des mélodies virevoltantes. Vianney est un artiste intriguant, ni trop lisse ni trop conventionnel comme on le lui reproche parfois. Au contraire, le jeune musicien compte bien prouver qu’il a plus d’une corde à son arc. Au gré des 12 titres qui composent son album, les mots choisis laissent déjà présager un caractère artistique bien trempé.

L’habit ne fait pas le moine, on le savait déjà. C’est plus que jamais le cas pour Vianney qui d’apparence plutôt sage, n’en demeure pas moins plein de ressources. On le retrouve tour à tour, doux, humble, charismatique, acide et… rock n’roll. Parmi ses plus beaux moments musicaux, il a interprété une reprise très appréciée de « Man Down » de Rihanna et chanté en duo avec la chanteuse du groupe electro-rock français Shaka Ponk : des prises de risques et de l'audace dans des prestations scéniques dont on ne peut que saluer l’intensité. Il n’en fallait pas d’avantage pour que le jeune homme devienne notre artiste chouchou de l’été, son album nous faisant tourner la tête. Espérons pour lui une belle et longue carrière, à l’instar de ses débuts élégants.

Et pour mieux découvrir Vianney :
Le clip de « Je te déteste » :
https://www.youtube.com/watch?v=BGZkDBc6vAk

Le clip de « Pas là » :
https://www.youtube.com/watch?v=nBI0bDH8W28

Réagissez !
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme
 
Commentez
Commentez 0