Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :

Changer de banque, maintenant c'est facile !

Thinkstockphotos

Fini les démarches fastidieuses ! Depuis le 6 février 2017, quitter son banquier pour un autre est devenu plus simple.

Mise en place par la loi Macron(1) , la simplification des démarches afin de changer de banque doit permettre aux consommateurs de faire jouer la concurrence et, ainsi, de réduire leurs frais bancaires. La démarche est totalement gratuite et, fait remarquable, c'est votre nouvel établissement bancaire qui va s'occuper de tout. Par ailleurs, le changement doit être effectif au plus tard dans les vingt-deux jours qui suivent votre demande. Nous Deux vous explique la marche à suivre.

Comparez les tarifs

Si vous utilisez essentiellement les services bancaires de base comme la carte de paiement internationale et la consultation de vos comptes en ligne, vous pouvez envisager une économie de moitié sur vos frais annuels. Pour comparer les tarifs et vous aider à choisir, l'association de consommateurs CLCV (Consommation, logement et cadre de vie) publie chaque année une enquête comparative des tarifs de cent trente-six établissements, à consulter sur le site Clcv.org(2) . Le site Tarifs-bancaires.gouv.fr met également en compétition les prestations par département ainsi que par type de services.

Choisissez votre établissement

Une fois le choix effectué, contactez la nouvelle enseigne. Elle gérera toute la passation. Vous n'avez que deux choses à faire : fournir un RIB et signer un mandat de mobilité bancaire. L' établissement prendra contact avec votre ancienne banque, qui disposera de cinq jours pour lui transmettre toutes les informations vous concernant. Et pour éviter tout incident de paiement, celle-ci devra, pendant les treize mois qui suivront la clôture du compte, vous avertir de tout chèque, virement ou prélèvement présenté à l'encaissement.

Clôturez (ou non) votre ancien compte

Le transfert des virements (salaires, pensions de retraite...) et prélèvements (factures d'électricité, de gaz, de téléphone...) est assuré par la nouvelle banque. Créanciers et débiteurs ont dix jours pour enregistrer vos nouvelles coordonnées bancaires et vous en informer. Par précaution, mieux vaut attendre d'avoir reçu cette information de la part de tous vos créanciers avant de fermer votre ancien compte.

(1) Loi du 6 août 2015 pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques.

(2) Clcv.org/nos-enquetes/enquete-banque-2017.html

Quelques restrictions

- Le service de mobilité bancaire ne concerne que les comptes courants de dépôt et de paiement. Les livrets A ou les LDD n'en bénéficient pas. Il faut donc les clôturer pour en ouvrir d'autres.

- Les PEL et PEA, eux, doivent faire l'objet d'un transfert spécifique. - Si vous avez souscrit un crédit immobilier, il vous faudra, pour changer d'établissement, attendre que votre emprunt arrive à échéance ou opter pour un rachat du crédit par votre nouvelle banque. En effet, la plupart des grands réseaux bancaires refusent qu'un emprunt immobilier soit remboursé depuis un compte courant ouvert dans une autre banque.

Commenter
Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme