Fermer
Suivre Nousdeux.fr sur
S'abonner au magazine :

Coaching amoureux | Il n'est pas très affectueux

HOME

La tendresse et lui/elle, ça fait deux ! Longtemps, on s'en est arrangé... Mais les enfants ont grandi, et on n'a plus sa ration de câlins. Alors on fait comment ?

La tendresse, un caprice de princesse ? Non, c'est un besoin humain. Etre touché, c'est être reconnu, élu, et donc exister pour l'autre ! Bien sûr, nous n'avons pas tous la même façon d'aimer. Selon le conseiller conjugal américain Gary Chapman, auteur des « 5 Langages de l'amour » (éditions Leduc.s), il existe cinq façons d'exprimer son attachement : les compliments, les moments de qualité, les cadeaux, les services rendus et les contacts physiques.

Le conseil du coach : Oser le rapprochement... Sans trop en faire

Exprimer ses besoins, ses envies, c'est parfois utile pour se réajuster. Il/elle a peut-être seulement besoin de moments de respiration... qui sont pris à tort comme un rejet ! C'est prouvé sur le plan biologique : la tendresse appelle la tendresse, le rapprochement physique faisant grimper le taux d'ocytocine, l'hormone de l'attachement. Alors on lui prend la main avec tendresse. Après tout, chacun a son langage de prédilection, l'important est que l'autre le décrypte. Et lui/elle, comment s'exprime-t-il/elle ?

Commenter
Réagissez
Sans Pseudo, vous apparaitrez en Anonyme